Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

DKSH a dégagé au premier semestre le meilleur chiffre d'affaires net de son histoire, soit 4,17 milliards de francs, en hausse de 16% sur un an. Le groupe zurichois de négoce international affiche un bénéfice après impôts de 80,7 millions, en progression de 23,6%.

A l'opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a lui aussi fait un bond, de 23% à 126,8 millions de francs, selon le rapport de bilan semestriel publié mercredi par le groupe dont les activités sont essentiellement axées sur l'Asie-Pacifique (quelque 95% du chiffre d'affaires).

Acquisitions profitables

Plusieurs acquisitions ciblées, notamment au Japon et en Australie, ont participé à la forte croissance du groupe, a souligné DKSH. Par ailleurs, l'intégration de l'horloger haut de gamme jurassien Maurice Lacroix s'est finalisée "en douceur" au cours du semestre sous revue, a écrit le groupe zurichois.

"Avec ces premiers résultats semestriels publiés depuis notre entrée en bourse (en mars, ndlr), nous consolidons le succès enregistré ces 10 dernières années", s'est félicité le directeur général et délégué du conseil d'administration Jörg Wolle. Il se dit "confiant" que le bénéfice atteindra en 2012 une croissance à deux chiffres (soit plus de 10%).

Née il y a 150 ans, la société qui opère sous sa forme actuelle depuis 2002, année de la fusion des activités asiatiques de Diethelm Keller et SiberHegner, était jusqu'à son entrée en bourse en mains privées. Son actionnaire principal reste la holding familiale zurichoise Diethelm Keller. Elle emploie près de 26'000 personnes dans le monde dans 650 succursales, dont 630 en Asie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS