Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le vice-président américain Mike Pence et le premier ministre canadien Justin Trudeau se sont rencontrés en marge du sommet des Amériques à Lima.

KEYSTONE/EPA EFE/ERNESTO ARIAS

(sda-ats)

Le vice-président américain Mike Pence s'est dit samedi "encouragé par le progrès des négociations" sur l'accord de libre-échange Alena. Il a rencontré le président mexicain Enrique Peña Leta et le Premier ministre canadien Justin Trudeau lors du sommet des Amériques.

Ces rencontres se sont déroulées à Lima alors que les trois pays tentent depuis des mois de renégocier cet accord en vigueur depuis 1994, dénoncé par Donald Trump comme nocif pour les emplois américains.

M. Pence s'est d'abord entretenu avec M. Trudeau, puis avec M. Peña Nieto une demi-heure plus tard, selon les journalistes voyageant avec lui, qui ont décrit un vice-président visiblement plus chaleureux avec le premier qu'avec le second.

"Nous sommes voisins, nous sommes des amis chers", a-t-il déclaré après avoir serré la main du Premier ministre canadien. "Nous pensons être proches" d'un nouvel accord, a-t-il assuré, se disant "encouragé par le progrès de nos négociations". "Nous espérons parvenir à une renégociation réussie".

Avec M. Peña Nieto, le vice-président américain a dit souhaiter "une discussion non seulement sur l'Alena mais sur un large éventail de sujets". Le président mexicain a lui souligné l'importance de parler de "la relation bilatérale que nous voulons avoir, dans la coopération et le respect mutuel".

Le Mexique a récemment annoncé qu'il allait réévaluer sa coopération avec les Etats-Unis en raison de divergences "notoires" surgies entre les deux voisins, notamment sur les questions migratoires. Les deux hommes n'ont pas souhaité répondre aux questions des journalistes sur le mur que Donald Trump veut faire construire à la frontière pour contenir l'immigration illégale, aux frais du Mexique.

A l'issue des deux rencontres, M. Pence a assuré qu'elles avaient été "très productives". Il a précisé ne pas avoir évoqué le sujet du mur avec le dirigeant mexicain. "Je crois que le président Peña Nieto comprend que lui et le président Trump ont une différence d'opinion à ce sujet".

En revanche, la conversation a "largement porté sur l'Alena": "Je vais quitter ce sommet avec beaucoup d'espoirs que nous soyons très proches d'un accord renégocié et meilleur pour le peuple américain", avec "des bénéfices mutuels" pour le Mexique et le Canada.

"Ce n'est pas encore fait, il reste des questions qui doivent être résolues. Mais nous pensons qu'il y a une possibilité réelle de parvenir dans les prochaines semaines à un Alena renégocié".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS