Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rafael Nadal a souffert mercredi à Roland-Garros. Stoppé par la pluie, l'Espagnol n'a pas pu aller au bout de son quart de finale face à Diego Schwartzman, qui lui a opposé une sacrée résistance.

L'Argentin (no 11) a remporté la manche initiale 6-4, et même signé le break pour mener 3-2 dans le deuxième set. Une première interruption due à la pluie a alors permis à Rafael Nadal de reprendre ses esprits. Reste que l'Espagnol n'a pas eu le temps d'égaliser à une manche partout, la pluie interrompant définitivement les débats à 5-3 30-15 sur le service de l'Espagnol.

Au final, Rafael Nadal ne s'en sort pas trop mal. Car il a été longtemps malmené par un Diego Schwartzman flamboyant. Le plus petit joueur du top 100 (1m70) a pris beaucoup de risques, souvent payants, tout en s'avérant redoutable en défense face au no 1 mondial.

Le Majorquin lui-même n'était pas dans un bon jour, commettant des erreurs inhabituelles. Le décuple vainqueur du tournoi a même semblé handicapé, lui qui a dû se faire bander les deux poignets à l'issue du premier set.

La partie reprendra jeudi. Et quelle que soit l'issue de la rencontre, Diego Schwartzman peut déjà s'enorgueillir d'avoir mis fin à la série de sets gagnés par son adversaire. Rafael Nadal restait, en effet, sur 37 manches remportées consécutivement à Roland-Garros. Il n'avait plus lâché le moindre set depuis 2015 et sa défaite en quart de finale contre Novak Djokovic.

Rien n'est fait non plus dans l'autre quart de final messieurs programmé mercredi. Le Croate Marin Cilic (no 3) et l'Argentin Juan Martin Del Potro (no 5) ont été arrêtés à 5-5 dans le tie-break de la première manche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS