Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Rafael Nadal poursuit son entreprise de démolition à Roland-Garros.
Le no 2 mondial s'est aisément imposé 6-1 6-3 6-4 face au qualifié argentin Eduardo Schwank (ATP 192), sans concéder le moindre break. Il s'est ainsi adjugé son 48e succès en 49 matches disputés sur la terre battue parisienne.
Rafael Nadal a laissé une bien meilleure impression que l'an dernier en première semaine. Le sextuple vainqueur et double tenant du titre n'a égaré que 17 jeux dans ses trois premiers matches, lâchant un seul jeu de service au passage (au 1er tour face à Simone Bolelli). En 2011, il avait été contraint de disputer un cinquième set dès son premier tour face à John Isner, qui avait mené deux manches à une.
L'Espagnol aurait pu subir son premier test de la quinzaine lundi en 8e de finale. Susceptible de lui poser les mêmes problèmes que John Isner grâce à sa puissance de feu - notamment au service -, Milos Raonic (no 19) a cependant mordu la poussière samedi. C'est Juan Monaco (no 13), tombeur en cinq manches du Canadien, qui se dressera sur la route de Rafael Nadal. Or, l'Argentin n'a inscrit que 10 jeux en trois matches - et sept manches - disputés sur terre battue face au gaucher majorquin...

ATS