Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Espagnol Rafael Nadal s'est qualifié pour la finale de Roland-Garros, où il visera un onzième sacre historique, en battant l'Argentin Juan Martin del Potro en trois sets 6-4 6-1 6-2.

En finale, Nadal, tête de série no 1, affrontera dimanche l'Autrichien Dominic Thiem (8), le seul joueur à l'avoir dominé sur terre battue ces deux dernières saisons, une fois en 2017 et une fois en 2018.

C'est ce qui fera le sel de cette finale. Titré pour la onzième fois à Monte-Carlo puis à Barcelone sur la route de Roland-Garros, et pour la huitième fois à Rome, le Majorquin, qui vient de fêter ses 32 ans, avait été battu par Thiem (7-5 6-3) en quarts de finale à Madrid début mai.

C'est déjà l'Autrichien qui lui avait infligé son seul revers sur ocre l'année dernière, en quarts de finale à Rome (6-4 6-3) mi-mai.

"Je sais que je devrai jouer à mon meilleur niveau. J'ai progressé au fil de la quinzaine. Il me faudra sans doute encore élever mon niveau. Dominic (Thiem) est un joueur extraordinaire. Ce sera dur mais je serai prêt", a prévenu le no 1 mondial.

A Paris cette année, Nadal n'a perdu qu'un set - son premier depuis 2015 - pour se hisser en finale. C'était face à l'Argentin Diego Schwartzman (12e) en quarts de finale.

"Premier set très difficile"

Sur le court central vendredi, dans un premier set de haut niveau, où les deux joueurs ont aligné plus de coups gagnants que de fautes directes, Del Potro pourra regretter de ne pas avoir su convertir les nombreuses occasions - six - qu'il s'est procurées sur le service du maître des lieux. L'Espagnol, lui, n'a attendu que sa deuxième, au moment le plus opportun, à 5-4 sur l'engagement de l'Argentin.

"Le premier set a été très difficile, Juan Martin (Del Potro) a eu beaucoup d'opportunités, j'ai été chanceux de le remporter", a estimé Nadal.

La suite du match n'a plus eu du tout la même physionomie. "DelPo" s'est montré moins percutant, "Rafa" est au contraire monté en puissance, multipliant les coups droits gagnants le long de la ligne, et l'écart s'est irrémédiablement creusé.

Le grand Argentin (1,98 m) n'a sauvé qu'un jeu dans le deuxième set, et encore, après avoir écarté deux balles de 6-0 sur sa mise en jeu. Il en a gagné seulement deux dans le troisième.

Del Potro (29 ans), que son corps, en particulier ses poignets, a souvent martyrisé au cours de sa carrière, s'était fait une frayeur dès le troisième jeu de la partie, en se bloquant visiblement la hanche gauche sur une reprise d'appuis.

Comme il y a neuf ans contre Roger Federer, le vainqueur de l'US Open 2009 s'arrête en demi-finale Porte d'Auteuil. Mais son joli parcours sur la terre battue parisienne sera récompensé par un retour dans le top 5 lundi pour la première fois depuis février 2014.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS