Navigation

Nadal retrouvera Murray, qui a brisé le rêve de Monfils

Ce contenu a été publié le 04 juin 2014 - 22:45
(Keystone-ATS)

Genève - Rafael Nadal disputera vendredi sa neuvième demi-finale en dix participations à Roland-Garros. Le no 1 mondial retrouvera Andy Murray, qui a mis fin au parcours de Gaël Monfils (no 23).
Quadruple tenant du titre et octuple vainqueur du tournoi, Rafael Nadal s'est débarrassé en quatre sets (4-6 6-4 6-0 6-1) de son compatriote David Ferrer (no 5) mercredi soir. Battu par le gaucher majorquin pour sa seule précédente demi-finale jouée à la Porte d'Auteuil (2011), Andy Murray (no 7) a pour sa part eu besoin de cinq sets pour prendre la mesure du dernier Français en lice dans les tableaux de simple (6-4 6-1 4-6 1-6 6-0).
Rafael Nadal a donc lâché son premier set de la quinzaine face à David Ferrer, dont l'agressivité à l'échange s'est avérée payante dans la manche initiale. Il renversait cependant la vapeur plus aisément que prévu, profitant de l'énorme passage à vide vécu par David Ferrer après la perte d'un deuxième set accroché.
Le taureau de Manacor forçait alors la décision en empochant... neuf jeux consécutifs pour mener 4-6 6-4 6-0 3-0. Il ne commettait que 3 fautes directes dans les deux derniers sets (aucune dans le troisième!), alors que David Ferrer en commettait 28 dans le même temps. Rafa concluait la partie peu après 21h20, alors que la lumière se faisait rare.
La luminosité était encore plus faible lorsqu'Andy Murray pliait l'affaire une vingtaine de minutes plus tard, à l'issue d'une journée de tennis qui avait démarré avec trois heures de retard sur le programme en raison de la pluie. L'Ecossais venait de survoler les débats dans la manche décisive, où Gaël Monfils ne marquait que 7 points.
Nettement dominé dans un quatrième set où il semblait de plus en plus gêné par une douleur à la cuisse gauche, Andy Murray semblait pourtant au bord de la rupture à l'entame de la cinquième manche. Il expliqua même au superviseur qu'il était "ridicule" de continuer à jouer dans ces conditions... Mais c'est finalement Gaël Monfils qui craquait, au grand dam d'un public forcément acquis à sa cause.
Vainqueur mercredi d'un 33e match consécutif à Roland-Garros, Rafael Nadal partira largement favori face à Andy Murray. Il mène 14-5 dans son face-à-face avec le champion de Wimbledon, qui n'a jamais fêté le moindre succès sur terre battue face à l'Ibère. Rafa se souvient néanmoins qu'il a souffert lors de leur plus récent duel, il y a quelques semaines sur la terre battue de Rome (1-6 6-3 7-5).

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?