Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une portée de dix chiots, six femelles et quatre mâles, a vu le jour le 4 octobre dernier au chenil de la fondation Barry à Martigny (VS). C'est la deuxième fois que la fondation recense une nichée aussi importante.

Les chiots seront visibles par le public dès le 8 novembre pour une durée de cinq semaines, communique lundi la fondation. Ce contact avec les humains est destiné à socialiser les chiots avant qu'ils ne soient confiés à leurs nouveaux maîtres.

Les chiots sont en principe tous vendus à des propriétaires inscrits sur une liste d'attente. Ils devront se rendre au chenil pour faire leur connaissance. La rencontre permet de voir si le chiot accepte ses futurs maîtres et si ces derniers ont de l'aisance avec les chiens, explique Anja Ebener, porte-parole de la fondation.

Les dix nouveaux chiots, tous à poils longs, ce qui est inhabituel précise Mme Ebener, portent tous un nom débutant un G, une lettre différente étant attribuée à chaque portée. Ils sont nés d'une chienne que le chenil a accueilli, les propriétaires ayant dû s'en séparer pour des raisons privées.

Sur cette portée, le chenil devrait garder une femelle pour la reproduction. Ce chenil, géré par la fondation Barry depuis 2005, est le plus ancien et le plus important de Suisse. En moyenne 20 à 25 chiots naissent chaque année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS