Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Amsterdam - La déposition de Naomi Campbell devant le Tribunal pénal international sur la Sierra Leone a été reportée au 5 août à la demande du mannequin britannique. Elle aurait dû témoigner dans trois jours.
Le TPI sur la Sierra Leone juge actuellement pour crimes de guerre l'ancien président libérien Charles Taylor, accusé en outre d'avoir offert un gros diamant brut de sa région en guerre à la jeune femme lors d'une visite en 1997 en Afrique du Sud.
Le témoignage de Naomi Campbell pourrait mettre à mal les affirmations de Taylor, qui soutient ne jamais avoir été en possession de ces "diamants du sang" censés avoir financé l'achat d'armes pour poursuivre la guerre civile en Sierra Leone et au Liberia.
Naomi Campbell ne déposera qu'à titre de témoin. "Pour dissiper le mondre doute, elle n'est accusée d'aucun méfait et elle n'est pas poursuivie", a-t-on souligné dans l'entourage du top-model.
Charles Taylor nie les 11 chefs d'accusation retenus contre lui par le TPI, dont ceux d'incitation au meurtre, viols, mutilations, esclavage sexuel et recrutement d'enfants-soldats durant les conflits du Liberia et de Sierra Leone, qui ont fait plus de 50'000 morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS