Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Natalie Rickli, conseillère nationale depuis 2007, a été désignée candidate par l'UDC pour le Conseil d'Etat zurichois.

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

Natalie Rickli tentera de défendre le second siège de l'UDC au gouvernement zurichois lors des élections cantonales de mars prochain. Les délégués de la section cantonale ont désigné mardi soir la conseillère nationale de 41 ans.

Membre de la Chambre du peuple depuis 2007, Natalie Rickli a reçu 244 voix contre 53 à son adversaire du soir, le député au Grand Conseil Christian Lucek, 53 ans. Militaire de carrière, ce dernier a été mis en cause mardi dans les médias zurichois. Il est accusé d'avoir écrit aux délégués du parti pour démonter la candidature de la conseillère nationale afin d'empêcher notamment l'élection d'une quatrième femme au Conseil d'Etat.

Natalie Rickli est une tenante de la ligne populiste du parti. Opposée au monopole de service public de la SSR, elle a notamment fait campagne pour l'initiative demandant la suppression de la redevance radio-TV, rejetée par le peuple le 4 mars dernier.

En 2009, elle a été victime d'un burn-out qui l'a tenue éloignée du Palais fédéral pendant plusieurs mois. Natalie Rickli figurera sur le ticket de l'UDC avec le sortant Ernst Stocker.

Elle entend succéder à Markus Knägi (UDC). Le ministre des infrastructures, âgé de 64 ans, ne se représentera pas l'an prochain pour un quatrième mandat de quatre ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS