Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nathalie von Siebenthal ne nourrissait aucun regret à l'issue de son skiathlon olympique, bouclé à la 6e place, non loin du podium.

Ce résultat représente bien ce qu'elle pouvait raisonnablement espérer, a-t-elle estimé. Petite interview en français de la plus francophone des Alémaniques, qui passe ses étés au-dessus des Diablerets.

Nathalie von Siebenthal, avez-vous une pointe déception quand même?

"Non! Cet hiver, je me suis souvent sentie vraiment prête, mais si certains ont pu évoquer un podium, moi-même je n'y ai jamais pensé. Peut-être qu'avec beaucoup de chance, cela aurait été possible, mais le niveau est tellement élevé..."

Pensez-vous avoir tout fait juste?

"En fait, j'en commis une grosse faute en voulant suivre Charlotte (Kalla, la gagnante, ndlr) quand elle a attaqué. Cela m'a coûté beaucoup d'énergie. J'aurais mieux fait de rester avec Marit (Björgen)."

Ce résultat doit vous mettre en appétit pour le 10 km libre de jeudi...

"Oui. Aujourd'hui, je me suis enlevé la pression, et je vais maintenant pouvoir mettre les gaz. Ce parcours me convient bien. Pour le 10 km, tout dépendra de ma capacité à me faire mal, à rester dans le dur."

Qu'est-ce qui vous manque encore pour être tout devant?

"De la force. Quand c'est parti, je n'ai pas pu tenir, je n'avais pas assez de force dans les jambes."

Note:

synthèse suit

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS