Etoile montante du patinage artistique américain, Nathan Chen a été sacré champion du monde pour la première fois de sa carrière, à 18 ans, samedi à Milan.

Médaillé de bronze de l'épreuve par équipes des Jeux de Pyeongchang mais décevant 5e en individuel, Chen a devancé de près de 50 points son dauphin Shoma Uno, tombé trois fois dans le libre. Il a donc pleinement su profiter de l'absence du double champion olympique en titre, le Japonais Yuzuru Hanyu, à la cheville droite encore convalescente.

Nathan Chen a multiplié les quadruples sauts, comme à son habitude (six tentés dans son programme libre). Il a totalisé 321,40 points, contre 273,77 pour le Japonais Shoma Uno et 272,32 pour le Russe Mikhail Kolyada (3e), qui a pour sa part chuté deux fois.

Stéphane Walker n'était pas parvenu à se qualifier pour ce programme libre. Le Valaisan avait dû se contenter d'un 27e rang dans le programme court.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.