Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Australie a mis fin samedi soir aux opérations de recherches, qui ont duré trois jours, pour retrouver des survivants au naufrage au large de l'île Christmas d'un bateau d'immigrés. Quelque 90 passagers sont toujours portés disparus.

L'Autorité australienne de sécurité maritime (AMSA) a annoncé l'échec des recherches en mer au nord de l'île pour retrouver d'autres personnes vivantes, après la découverte d'un dernier rescapé dans la nuit de jeudi. Les sauveteurs ont réussi à sauver 110 passagers du bateau qui a sombré dans l'océan Indien avec 200 personnes à bord.

"Nous pensons qu'il y avait plus de 200 personnes sur le bateau, mais les chiffres précis ne seront sans doute jamais connus", a déclaré l'AMSA dans un communiqué samedi soir, annonçant la fin des recherches. Le bateau viendrait du Sri Lanka et aurait transporté principalement des demandeurs d'asile afghans. Parmi les survivants se trouvait un garçon de 13 ans.

L'île de Christmas avait déjà été le théâtre d'un terrible naufrage en décembre 2010. Une embarcation transportant aussi des immigrants venus d'Irak et d'Iran s'était fracassée contre les rochers de la côte découpée, dans une mer déchaînée. Le nombre exact de victimes n'a jamais été connu mais il est estimé à une cinquantaine.

ATS