Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les services de secours néerlandais ont arrêté jeudi vers 16h30 les recherches pour retrouver les six derniers marins portés disparus après le naufrage d'un cargo au large des Pays-Bas. Leurs chances de survie ont été considérées comme "nulles", ont annoncé les garde-côtes néerlandais.

Cinq marins ont péri dans le naufrage du cargo survenu après une collision mercredi dans les eaux glaciales de la mer du Nord. Les garde-côtes ont réussi à sauver treize membres d'équipage du Baltic Ace, un cargo de 148 mètres enregistré aux Bahamas, qui était entré en collision avec le Corvus J, un porte-conteneurs battant pavillon chypriote à une centaine de kilomètres au large du port de Rotterdam.

Quatre corps avaient été repêchés dans la nuit, avant que les recherches n'aient été interrompues par des averses de neige, une température en chute libre, des vents violents et des vagues allant jusqu'à dix mètres de haut. Un cinquième corps a ensuite été repêché jeudi dans la journée. Onze personnes sont donc décédées ou portées disparues en mer lors de cet accident.

Causes inconnues

Le Baltic Ace, un cargo transportant des voitures, avait coulé quasi immédiatement après l'accident dont les causes demeurent inconnues. Bien qu'endommagé, le Corvus J avait participé aux opérations de secours, selon les médias néerlandais.

L'ambassade de Pologne à La Haye a indiqué que 11 des 24 membres d'équipage étaient de nationalité polonaise, dont le capitaine. Six d'entre eux ont pu être sauvés, mais "cinq sont portés disparus", a-t-elle ajouté. Le reste de l'équipage était composé de Philippins et d'Ukrainiens.

La voie maritime où s'est produite la collision est l'une des plus fréquentées en mer du Nord et un point de passage important pour les bateaux se rendant à Rotterdam, le plus grand port d'Europe et le 5e du monde.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS