Le Borussia Dortmund de Lucien Favre est tombé de haut à Wembley. Battu 3-0 par Tottenham en match aller des 1/8 de finale de la Ligue des Champions, le Borussia est pratiquement éliminé.

Diminué par les absences de plusieurs joueurs dont Manuel Akanji et le capitaine Marco Reus, le leader de la Bundesliga a craqué en fin de rencontre. Cueillis à froid juste après la pause par l'ouverture du score de Heung-Min Son à la 47e minute, les Allemands devaient céder à deux reprises dans les dix dernières minutes sur des réussites de Jan Vertonghen (83e) et de Fernando Llorente (86e).

Achaf Hakimi: deux erreurs fatales

Abandonné par sa défense, Roman Bürki a été impuissant sur ces trois réussites. Le porter bernois et son entraîneur ne peuvent que fustiger des largesses défensives qui ne pardonnent pas face à un tel adversaire. Ainsi, Achaf Hakimi endosse une responsabilité écrasante dans ce naufrage. Sur le 1-0, le latéral marocain perd un ballon qui permet à Vertonghen d'adresser un centre parfait pour Son. Sur le 2-0, il laisse le Belge partir dans son dos.

Cette issue est toutefois bien cruelle pour le Borussia qui aurait mérité de mener à la mi-temps. Avec un Jadon Sancho incisif - le prodige devait toutefois disparaître des radars après le repos -, le Borussia a porté le danger à plusieurs reprises devant la cage de Hugo Lloris. Le gardien français devait ainsi réussir un petit miracle pour détourner une tête de Dan-Axel Zagadou juste avant la pause. Son arrêt, qui n'était pas sans rappeler celui qu'il avait réussi contre l'Uruguay lors de la Coupe du monde, a sans doute changé le destin de cette rencontre.

Il semble que la dynamique qui portait le Borussia Dortmund depuis le début de la saison s'est enrayée. Les nuls concédés en championnat à Francfort (1-1) et devant Hoffenheim (3-3) ont laissé des traces. Ces quatre points égarés bêtement dans la course au titre contre le Bayern Munich sont, semble-t-il, restés en travers de la gorge des joueurs. A Londres, on n'a pas retrouvé cette insouciance, cette légèreté et cette inspiration qui sont la marque de l'équipe de Lucien Favre depuis le début de la saison.

Le Real gagne à Amsterdam

Le Real Madrid a, pour sa part, fait un pas de géant vers les quarts de finale. Triples tenants du titre, les Madrilènes se sont imposés 2-1 à Amsterdam devant l'Ajax. Dominés, bousculés parfois et sauvés par la VAR en première période avec un but de Dusan Tadic finalement annulé pour un hors jeu, ils ont su faire le dos rond avant de frapper par Karim Benzema et par Marco Asensio. Irrésistible depuis le début de l'année, le Français a bénéficié d'un service en or du prodige Vinicius Junior pour ouvrir le score à l'heure de jeu. Après l'égalisation mille fois méritée de Hakim Ziyech à la 75e, Marco Asensio crucifiait les Néerlandais à la 87e à la réception d'un centre de Carvajal.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.