Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux nouveaux corps de victimes du naufrage du Concordia ont été retrouvés dans l'épave du paquebot, a annoncé le commissaire du gouvernement en charge de la catastrophe, Franco Gabrielli. Par ailleurs, les autorités ont donné leur feu vert pour les opérations de pompage du fioul.

"Les deux corps sont en train d'être extraits du navire. Ils ne sont pas identifiés. J'ai demandé qu'ils soient identifiés les plus rapidement possible", a dit M. Gabrielli, qui est également chef de la Protection civile italienne.

Sur les quinze corps retrouvés, huit seulement ont été identifiés (quatre Français, un Italien, un Espagnol, un Allemand, un Hongrois) alors que manquent encore à l'appel une vingtaine de personnes dont des Allemands, un jeune couple français, deux retraités américains et une fillette italienne.

Pompage du carburant

M. Gabrielli, a par ailleurs annoncé avoir donné le feu vert pour le démarrage du pompage du carburant du navire, qui est "parfaitement compatible" avec la poursuite des recherches des disparus.

Il a souligné devant la presse que les autorités ont pu vérifier que le navire est "stable", qu'"il n'y a pas de risque qu'il glisse vers les hauts fonds", ce qui "permet d'agir sur les deux fronts", la recherche des corps et le vidage des cuves du Concordia, remplies de 2380 tonnes de mazout.

Selon un responsable technique intervenu devant la presse, le pompage peut commencer "immédiatement". Il devrait durer "28 jours sans interruption", a précisé l'amiral Ilarione Dell'Anna, un des responsables des opérations, qui a souligné que le pompage "pourrait commencer dès demain" mardi.

ATS