Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Six passagers du paquebot Concordia, qui a fait naufrage il y a deux semaines en Italie, ont déposé plainte vendredi à Miami, aux Etats-Unis, contre le croisiériste américain Carnival et sa filiale Costa Cruise Lines. Ils réclament 460 millions de dollars au total pour le préjudice subi.

Marc Bern, l'avocat des six passagers a indiqué que cette action avait été entamée devant un tribunal de Miami, où se trouve le siège de Carnival.

Un autre avocat de ces six plaignants, Mitchell Proner, avait annoncé samedi dernier qu'il se préparait à lancer des poursuites en nom collectif à Miami. Cependant, la plainte déposée vendredi ne l'a pas été en nom collectif.

Carnival et Costa Cruise Lines sont accusés de négligence maritime, à la suite du naufrage du navire le 13 janvier tout près de la petite île italienne du Giglio, avec plus de 4220 personnes à bord.

Les recherches se poursuivent

Une première plainte a été déposée vendredi aux Etats-Unis, à peine signé un accord en Italie entre des passagers et la compagnie Costa Crociere qui est loin de faire l'unanimité.

Cet accord concerne environ 3000 passagers de 60 pays, dont quelque 900 Italiens, selon l'Adoc, une des associations de consommateurs italiens faisant partie du comité des naufragés du Concordia qui a négocié cet accord.

Les plongeurs tentaient toujours de retrouver des disparus, malgré un espoir quasi nul de les trouver vivants. Les préparatifs du pompage du carburant s'accéléraient et l'opération comme telle pourrait débuter vendredi prochain.

Selon le coordinateur des opérations, Franco Gabrielli, il n'y a plus d'espoir de retrouver des rescapés. Le bilan provisoire du naufrage du Concordia survenu le soir du 13 janvier sur la petite île italienne du Giglio, s'établit toujours à 16 morts et 16 disparus.

ATS