Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le champion en titre et grand favori à sa propre succession, Golden State, a débuté les play-off NBA par une démonstration face aux Houston Rockets (104-78). Mais Curry s'est tordu la cheville.

Cependant, son emblématique meneur Stephen Curry s'est blessé à la cheville droite. Pour les Rockets, qui n'ont pas eu l'ombre d'une chance, Clint Capela a joué 17'34 et inscrit trois points. Il a aussi capté douze rebonds, dont huit défensifs.

Trois jours après être devenue la meilleure équipe de l'histoire sur une saison régulière avec ses 73 victoires en 82 matches, Golden State a idéalement débuté les play-off. Les Warriors ont pris rapidement 15 points d'avance et ont rejoint les vestiaires avec 27 points d'avance. Malgré leur engagement physique, parfois à la limite, à l'image de Patrick Beverley très agressif au marquage de Stephen Curry, les Rockets, éliminés en finale de conférence (4-1) par ces mêmes Warriors la saison dernière, ne les ont jamais inquiétés.

La journée de Golden State aurait pu être parfaite si Curry (24 points en 20 minutes) ne s'était pas tordu la cheville droite, ce qui l'a contraint de suivre la deuxième partie du match depuis le banc. "C'est douloureux, mais je ne crois pas que cela m'empêche de jouer lundi", a assuré le meilleur joueur de la saison 2014-15.

Atlanta a aussi débuté par une victoire. Les Hawks ont battu de justesse les Boston Celtics (102-101). Thabo Sefolosha a été présent durant 21'47 sur le parquet et il a marqué deux points. Le Vaudois a pris sept rebonds, dont un seul en phase offensive.

ATS