Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux des stars majeures de la NBA, Stephen Curry et LeBron James, ont chacune gagné mardi, en quart de finale des play-off.

Mais ce qui ressemble à une nouvelle encourageante pour l'arrière des Warriors semble l'être un peu moins pour le patron des Cavaliers.

Absent depuis le 23 mars (genou), Curry est sorti du banc lors de la victoire 121-116 de Golden State contre la Nouvelle-Orléans (2-0 dans la série). Et il a l'air de se porter plutôt bien: 28 points (dont un 5 sur 10 à 3 pts), 7 rebonds, 3 interceptions et 2 assists, pas mal pour un retour !

A l'Est, on se demande bien comment Toronto, qui avait la fraîcheur pour lui, a bien pu laisser filer la rencontre contre Cleveland. Les Raptors ont mené de 14 points dans la troisième période, ont commencé l'ultime quart-temps avec cinq longueurs d'avance mais ont fini par perdre 113-112 en prolongation (1-0 dans la série).

Malgré une fiche statistique plus qu'honorable et marquée par un triple-double (26 points/11 rebonds/13 assists), et même s'il est devenu le nouveau recordman des interceptions en play-off avec 399 steals totalisés en carrière (devant l'ancienne gloire des Bulls Scottie Pippen et ses 395), LeBron James a paru très émoussé et a finalement assez peu pesé sur le jeu de ses Cavs.

En témoigne son inhabituel 3 sur 15 au tir dans la dernière période et la prolongation. Les Cavaliers dans leur ensemble ont semblé être fatigués. Peut-être paient-ils les efforts consentis contre Indiana au 1er tour des play-off (4-3).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS