Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vevey - Nestlé réagit face à la concurrence qui menace ses capsules de café. Le géant alimentaire vaudois a porté plainte en France contre le groupe américain Sara Lee pour violation de brevet sur ses produits Nespresso. Sara Lee se dit "confiant".
"Nous prendrons toujours toutes les mesures appropriées pour défendre nos droits de propriété intellectuelle quand ceux-ci sont violés", a indiqué Nestlé. L'entreprise tient à défendre sa recherche, qui lui permet de rester en avance sur la concurrence, a-t-elle encore souligné.
Sara Lee, qui possède entre autres la marque "Maison du café", avait annoncé fin mars le lancement de ses propres capsules que le groupe présentait comme compatibles avec les machines à café Nespresso.
"Nous ne comprenons pas pourquoi Nespresso veut nous poursuivre, nos capsules répondent à toutes leurs obligations légales", a déclaré à l'agence de presse Reuters son porte-parole Ernesto Duran, se disant persuadé que la plainte n'allait pas entraver la vente de ses produits, lancée il y a deux mois. Sara Lee indique avoir vendu plus de 12 millions de capsules en France.
Le groupe américain n'est pas le seul concurrent à s'attaquer au système Nespresso. La petite entreprise suisse Ethical Coffee Company (ECC) commercialise en France depuis mai des dosettes de café compatibles en partenariat avec le groupe français de grande distribution Casino.
Ces dosettes sont fabriquées à Chambéry (F). En Suisse, elles ne devraient pas être disponibles avant la fin de l'année, avait annoncé l'entreprise en mars. Nestlé a précisé n'avoir pas lancé de procédure judiciaire contre ECC.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS