Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nestlé, Google et Credit Suisse se révèlent dans l'ordre les employeurs les plus appréciés, selon une enquête de la société de conseil suédoise Universum Communications. Le podium demeure identique à celui de 2010. UBS et Swatch Group complètent le top 5.

Suivent Swiss, Novartis, Migros, Lindt & Sprüngli ainsi que le CICR (Comité international de la Croix-Rouge), a précisé lundi Universum Communications.

La société pharmaceutique bâloise Roche, le réassureur Swiss Re, la banque Julius Bär et le groupe de luxe genevois Richemont occupent les places 11 à 14. L'entreprise électrotechnique zurichoise ABB partage ex aequo avec l'administration fédérale le 15e rang.

Coca-Cola, Coop et la banque américaine J.P. Morgan se classent respectivement aux 17e, 18e et 19e places. Le cabinet de conseil McKinsey et les CFF, à égalité, arrivent en 20e position.

Equilibre déterminant

L'équilibre vie professionnelle/vie privée demeure en tête des critères déterminants pour le choix d'un employeur. Il précède l'envie de défis intellectuels, qui constitue un objectif que poursuivent toujours plus de professionnels. A l'inverse, les sondés attachent moins d'importance à la fonction elle-même.

Plus de 3700 employés avec un parcours académique ont été interrogés dans le cadre de cette enquête. Dans celle concernant l'ensemble de la planète, publiée en septembre, Nestlé (19e), Credit Suisse (33e), UBS (35e) et ABB (49e) figuraient dans le top 50. Google dominait le classement.

ATS