Toute l'actu en bref

Selon le nouveau patron de Nestlé Mark Schneider, le groupe doit désormais simplifier ses méthodes de travail.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Nestlé mise sur l'investissement et la recherche pour faire face à un environnement économique et politique difficile. Le géant alimentaire veveysan veut tout particulièrement se concentrer sur la santé et la nutrition personnalisées.

Alors que de nombreuses entreprises s'attachent à réduire leurs coûts en période d'incertitudes, Nestlé fait le pari inverse. La firme veut consacrer davantage de ressources au bien-être, a-t-elle indiqué jeudi à Lausanne, lors de son assemblée générale.

Augmenter la cadence

Le nouveau directeur du groupe depuis janvier, Mark Schneider, compte ainsi poursuivre la stratégie de son prédécesseur, Paul Bulcke. Mais cette continuité ne se fera pas sans changement: "Nous devons à présent augmenter notre vitesse et simplifier nos méthodes de travail", souligne-t-il.

En plus de son cœur de métier, l'alimentation et les boissons, la multinationale travaille à la mise en place de deux nouvelles plates-formes commerciales dédiées à la santé: Nestlé health science et Nestlé skin health. L'entreprise désire, par ce biais, se tourner vers les produits de santé personnalisés.

Malnutrition

A l'échelle mondiale, une personne sur trois est mal nourrie. Pour certaines populations, cette malnutrition se manifeste par un manque de calories. Pour d'autres, cela se traduit par une surconsommation de nourriture qui, couplée à la sédentarité, débouche sur de l'obésité. Dans certains pays, ce phénomène est devenu le problème de santé publique le plus pressant et la cause de mortalité numéro un.

"Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, il est clair qu'en plus d'une quantité suffisante, la production alimentaire doit surtout offrir une meilleure qualité. La notion de sécurité nutritionnelle est primordiale. C'est dans ce contexte que s'inscrit l'avenir de notre société", explique Peter Brabeck, président du conseil d'administration, dont c'était la dernière assemblée générale.

ATS

 Toute l'actu en bref