Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les éditions Mondo qui appartiennent à Nestlé Suisse ont été vendues à l'alémanique BEA dont le siège est à Brugg (AG). Les points Mondo continueront à exister, mais les 19 collaborateurs des éditions ont reçu leur lettre de licenciement.

"On discutait depuis longtemps avec BEA. La reprise interviendra dès le 1er août", a indiqué mardi à l'ats Philippe Oertlé, porte-parole de Nestlé Suisse, confirmant une information de plusieurs médias romands. Nestlé n'a pas voulu préciser le coût de la transaction.

"Afin d'assurer la pérennité de Mondo et de renforcer son attractivité pour ses partenaires, clients et consommateurs, il a paru essentiel à la direction d'intégrer Mondo dans une plus grande famille de points", précise Nestlé. En 2009, Mondo avait subi une grosse remise en question. Depuis, les ventes se sont améliorées.

Depuis 1968

Le nom de Mondo ne va pas disparaître à terme. Quant aux employés touchés, Nestlé affirme avoir mis en place tous les moyens pour soutenir et aider à reclasser à l'interne ceux qui le souhaitent, et épauler au maximum ceux qui cherchent ailleurs. Des retraites anticipées sont d'ores et déjà prévues.

Depuis 1968, on trouve des points Mondo imprimés sur des emballages de produits de grande consommation. En les collectionnant, les consommateurs peuvent s'offrir des articles à prix réduits.

Si au début, Mondo proposait surtout des livres, l'assortiment s'est élargi aux jeux, articles de bricolage ou accessoires de voyage. Les points Mondo resteront valables pour l'obtention des articles proposés par BEA.

ATS