Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le directeur général de Nestlé, Mark Schneider, estime que le chiffre d'affaires sur neuf mois est en ligne avec les prévisions de juillet (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Le géant alimentaire vaudois Nestlé a enregistré un recul de ses ventes de 0,4% sur neuf mois à 65,3 milliards de francs. La baisse est due aux cessions et à l'effet négatif des taux de change.

"Notre résultat des ventes des neuf premiers mois est en ligne avec nos prévisions communiquées en juillet", a déclaré le directeur général du groupe Nestlé, Mark Schneider, cité dans le communiqué diffusé jeudi. La croissance organique s'est élevée à 2,6%, dont 1,8% provient de la croissance interne réelle et dont 0,8% est due à l'adaptation des prix.

Les ventes totales ont été touchées par les cessions nettes, principalement en raison de la création de la coentreprise Froneri. Les taux de change ont eu un impact négatif de 0,4%.

Pour l'ensemble de 2017, Nestlé prévoit une croissance organique de l'ordre de 2,6%. Le groupe précise que les initiatives d'économies structurelles progressent plus rapidement que prévu au départ, engendrant une augmentation supplémentaire de 400 à 500 millions de francs des coûts de restructuration et des charges y relatives en 2017.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS