Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La majorité des entrées illégales en Suisse se fait par le train. Les cas ont nettement diminué au premier semestre 2018 (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Les entrées illégales de réfugiés en Suisse ont nettement diminué au premier semestre 2018 par rapport à l'an dernier. L'Administration fédérale des douanes (AFD) en a repéré 9050 entre janvier et juin 2018, contre 14'456 au premier semestre 2017.

Dans 4460 cas, les migrants ont été remis aux autorités étrangères compétentes, contre 9413 cas au premier semestre 2017, selon le rapport publié mardi par l'AFD.

Les personnes en séjour illégal proviennent en majorité du Nigeria (1367), suivi de la Gambie (706), d'Erythrée (527), du Maroc (445) et de l'Algérie (430). Avec 3211 entrées illégales (ou 2780 personnes), le Tessin est en tête de la statistique.

Au premier semestre, 207 passeurs ont été arrêtés à la frontière suisse, contre 185 à la même période de l'année dernière.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS