Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Neuchâtel: du bisphénol-A dans des échantillons d'eau potable

Neuchâtel - Des analyses d'eau potable menées à Neuchâtel révèlent la présence de traces de bisphénol-A dans six échantillons prélevés sur quatorze. Cette substance synthétique à effet endocrinien affecte le potentiel de reproduction chez l'homme et l'animal.
Quatorze ressources en eau potable du canton ont été analysées par le service cantonal de la consommation, a indiqué jeudi la Chancellerie d'Etat. Selon un communiqué, six échantillons comportaient des traces de bisphénol-A à des concentrations comprises entre 6 et 28 nanogrammes par litre.
L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a fixé le seuil de tolérance à 75 ng/l. A Neuchâtel, le traitement appliqué à l'eau potable a fait disparaître les traces de bisphénol-A dans quatre des six cas observés. Dans un cas, le traitement a réduit la concentration des deux tiers.
Dans un autre cas, le taux de contamination a progressé à 40 ng/l. Ce résultat traduit une légère contamination au bisphénol-A de l'installation de traitement elle-même. Selon les auteurs de l'analyse, six autres produits hormonaux à effet endocrinien ont été recherchés, mais aucun n'a été détecté.
Le service de la consommation relève que les taux mesurés de contamination au bisphénol-A sont nettement inférieurs au seuil admis par l'OFSP. Il en conclut que l'eau potable distribuée dans le canton de Neuchâtel ne présente aucun risque du point de vue endocrinien.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.