Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A la suite du "non" au RER-Transrun dimanche, le gouvernement neuchâtelois a décidé d'organiser une table ronde dès la semaine prochaine avec les parlementaires fédéraux neuchâtelois et les cinq villes. Cette première rencontre a pour objectif de réfléchir à l'avenir de la mobilité du canton.

Le Conseil d'Etat a la volonté d'aller de l'avant et de travailler avec tous les acteurs concernés à l'avenir du canton, ainsi que de trouver les solutions nécessaires à son développement, a indiqué mercredi la Chancellerie d'Etat dans un communiqué de presse.

Selon le Conseil d'Etat, il s'agira aussi d'étudier toutes les pistes qui permettront de travailler à restaurer la cohésion cantonale, à développer le canton et à valoriser les nombreux atouts dont il dispose.

L'exécutif cantonal a la volonté de convier ces partenaires à l'occasion d'autres rencontres. Ces dernières pourront s'élargir à d'autres participants, à l'instar des partis politiques, des milieux économiques et des opposants au projet RER-Transrun.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS