Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller d'Etat neuchâtelois Claude Nicati démissionne du PLR. Ce divorce intervient après des mois de relations tendues entre l'élu et son parti. Le ministre désormais "indépendant" n'a pas pris de décision sur une candidature aux élections de 2013.

Claude Nicati a justifié son départ du PLR en raison d'un manque de soutien de sa formation et des attaques dont il a fait l'objet. "J'ai éprouvé une fatigue des critiques venant de mon propre camp", a confié mercredi le ministre devant la presse.

Lors de la dernière assemblée générale du PLR le 4 octobre, Claude Nicati a été l'objet de très vifs reproches de la part de certains membres. Il estime que la décision d'organiser les primaires pour désigner les cinq candidats pour les élections au Conseil d'Etat n'avait pour objectif que de l'évincer. "Je ne peux accepter ce procédé".

"Je me suis pris une claque le 4 octobre", a encore déclaré le chef du Département de la gestion du territoire, affaibli depuis l'échec populaire du Transrun-RER. Le conseiller d'Etat a aussi relevé que sa famille commençait à souffrir de ces critiques.

Avenir politique incertain

Le conseiller d'Etat reste flou sur son avenir politique. "Je n'ai pas encore décidé d'être ou de ne pas être candidat aux élections cantonales d'avril 2013". "J'y répondrai le moment venu", a-t-il ajouté en évoquant la fin de l'année ou le début de 2013.

Il n'a reçu aucune demande visant à rejoindre une autre formation. Mais il a déjà eu un contact avec l'une d'elles. Les Vert'libéraux, parti politique qui est en train de se constituer dans le canton de Neuchâtel, ont fait savoir la semaine dernière qu'ils ne voulaient pas accueillir Claude Nicati après que celui-ci s'était approché d'eux.

Si le conseiller d'Etat entend se présenter aux élections d'avril prochain, il devra le faire comme indépendant ou alors créer sa propre formation politique. "Je ne vais pas aller quémander et je revendique une phase d'indépendance". La décision de briguer un 2e mandat dépendra aussi de ses chances de succès.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS