Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le personnel de l'hôpital de la Providence à Neuchâtel a débrayé mardi pour réclamer le maintien de la CCT. Plus d'une centaine de personnes sur les 350 employés ont manifesté pendant que les autres assuraient le service. Les négociations vont commencer sous la houlette du gouvernement.

Une séance de négociations se déroulera la semaine prochaine: le Conseil d'Etat, des représentants des syndicats et du personnel, ainsi que ceux des instances dirigeantes de l'hôpital de la Providence en ont décidé ainsi à l'issue d'une rencontre qui s'est tenue mardi en début d'après-midi.

"Cette rencontre s'est déroulée dans une climat très constructif", s'est réjoui le président du Conseil d'Etat Philippe Gnaegi, désigné porte-parole de toutes les parties. Selon lui, le gouvernement tient à ce que la CCT soit renouvelée par l'hôpital de la Providence.

L'organisation de la séance de mardi a été saluée comme une avancée par les syndicats. Alors que le débrayage commençait le matin, la direction de la Providence est venue discuter avec les employés et a fait un pas dans leur sens, a expliqué à l'ats le secrétaire syndical de Syna à Neuchâtel Georges Bragogni.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS