Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Neuchâtel - Le film "La vie comme elle va", du réalisateur français Frédéric Jacovlev, remporte le Prix Farel 2010, décerné dimanche à Neuchâtel. Pour le jury du Festival international du film à thématique religieuse, ce long métrage soulève des questions importantes sur la manière de vivre sa foi aujourd'hui dans un contexte populaire.
Le film raconte le quotidien d'un gardien d'immeuble dans une banlieue parisienne. "Il se dégage beaucoup d'émotions de ce film qui est à la fois dur et positif et qui montre la banlieue sous un angle nuancé", écrit le jury du Prix Farel dimanche dans un communiqué.
Dans la catégorie "moyen métrage", le jury a récompensé "Perle d'Evangile - La Parabole des talents", réalisé par Jean-Claude Salou (France). Le documentaire "Faire face au cancer" de la réalisatrice suisse Murielle Landry est primé dans la catégorie "court métrage". Un autre documentaire, "D'Oka à St-Jean de Matha", réalisé par Jean-Robert Faucher (Canada), reçoit le prix de l'Etat de Neuchâtel.
La 23e édition du Prix Farel, attribué tous les deux ans, s'est tenue de vendredi à dimanche. Le jury international et oecuménique présidé par la journaliste et productrice de télévision de la RTS Muriel Siki était composé de cinq personnes: une par pays (Suisse, Italie, France, Belgique) et une pour la ville et l'Etat de Neuchâtel.
Le jury souligne "le respect avec lequel les réalisateurs ont abordé leurs sujets et la grande tolérance pour les différentes croyances". Il émet toutefois le voeu de rencontrer plus d'audace et de risques dans la manière de tourner et réaliser les sujets.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS