Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Laurent Kurth sera le candidat du PS à l'élection complémentaire destinée à repourvoir le siège au gouvernement neuchâtelois du socialiste Jean Studer. Le conseiller communal de La Chaux-de-Fonds a été désigné samedi par les membres de son parti.

L'élection complémentaire au Conseil d'Etat est prévue le 14 octobre. Trois candidats à la candidature se sont affrontés lors d'un congrès électoral du PS neuchâtelois à Corcelles-Cormondrèche. Les membres du parti devaient désigner un prétendant à la succession de Jean Studer, qui a quitté ses fonctions au sein du Conseil d'Etat le 31 juillet dernier.

Laurent Kurth a obtenu 105 voix dès le premier tour de scrutin, soit 35 suffrages de plus que la majorité absolue. Le député au Grand Conseil Mario Castioni a récolté 23 voix, contre 11 voix attribuées au président de Corcelles-Cormondrèche, Patrick Bourquin.

Continuité

Dans son discours de présentation devant les militants du PS, Laurent Kurth, âgé de 46 ans, a fait valoir son expérience de huit ans à l'exécutif de La Chaux-de-Fonds. Il a souligné qu'il entendait poursuivre, s'il est élu, la politique de restauration des finances cantonales sous le signe de la justice sociale.

Jean Studer a annoncé sa démission du gouvernement le 10 mai dernier. Cette décision faisait suite à sa nomination - le 18 avril - à la présidence du Conseil de banque de la Banque nationale suisse (BNS).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS