Le canton de Neuchâtel voit une "victoire d'étape" dans le message du Conseil fédéral sur l'aménagement 2035 du réseau ferroviaire suisse. Le Conseil d'Etat est content déjà d'obtenir un premier financement de 850 milllions de francs.

Le gouvernement ne voit pas comme un échec le choix du Conseil fédéral de retenir l'option de moderniser la ligne historique entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, avec la suppression du rebroussement de Chambrelien, avec la construction d'un tunnel. "Il s'agit d'une belle victoire d'étape", explique-t-il dans un communiqué mercredi.

Le Conseil d’Etat veut maintenant convaincre les Chambres fédérales de l’utilité de la ligne directe entre le chef-lieu cantonal et la métropole horlogère, souhaitée par la population. Un message de conviction à même d'ajouter un montant de 250 millions de francs à l'enveloppe désormais normalement acquise de 850 millions.

L'exécutif neuchâtelois décrit ce projet de liaison directe comme encore plus performant, avec un temps de parcours ramené à 14 minutes contre 21 minutes avec le modèle privilégié par le Conseil fédéral (27-28 minutes aujourd'hui). De son côté, il s’engage en faveur d’un cofinancement cantonal de 110 millions de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.