L’association Pro Quercus a remis vendredi à Constance (D) sa distinction 2019 à la Ville de Neuchâtel pour ses actions concrètes en faveur de la régénération et la mise en valeur du chêne sessile. Cette espèce est emblématique de la forêt de Chaumont.

"Face aux pressions qui s'exercent sur la forêt et ses multiples services, seule une gestion prudente et durable assure la pérennité de ce milieu naturel unique en son genre", a déclaré la conseillère communale Christine Gaillard, directrice de l’environnement de la Ville de Neuchâtel, citée dans le communiqué.

Le chêne sessile de Chaumont possède des caractéristiques prisées des tonneliers: un grain fin, un tanin doux et des canaux fins et roses. Le massif de Chaumont compte 125 hectares de forêt riche en chênes et 36 hectares de chênaie pure.

La Ville explique que, depuis 1994, elle a consenti "d’importants efforts pour rajeunir ce patrimoine important, par voie naturelle notamment". Elle organise aussi chaque année l’action "Un arbre pour chaque naissance", un événement populaire qui a permis jusqu’ici de planter 250 plants de chêne par an.

Contrat avec une pépinière bernoise

Afin d’accroître l’essence locale du chêne de Chaumont, la Ville a récemment conclu un contrat de culture pour 2000 plants avec une pépinière située dans le canton de Berne.

Pro Quercus rappelle que le chêne a subi un long déclin au cours des 19e et 20e siècle, dû notamment au remplacement par le hêtre. Actuellement, la présence du chêne ne représente que 2% du volume sur pied de la forêt suisse.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.