Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ex-patron de Neuchâtel Xamax, Bulat Chagaev, restera en prison au moins jusqu'au 31 mai. Le Ministère public du canton de Neuchâtel a obtenu une prolongation de la détention de l'homme d'affaires et se réserve le droit de demander à nouveau une prolongation en fonction de l'état d'avancement de son enquête.

Le Tribunal des mesures de contrainte a accepté la requête du Ministère public de prolonger la détention de M. Chagaev, a indiqué lundi à l'ats le greffe du Ministère public, confirmant une information du site internet de la radio neuchâteloise RTN. Le Ministère public avait demandé une prolongation de trois mois, soit jusqu'à mi-juillet.

Le procureur général Pierre Aubert se déterminera sur une éventuelle demande de nouvelle prolongation, a précisé le greffe. M. Chagaev est en prison depuis le 26 janvier.

Risque de fuite

Il a passé les premiers jours de sa détention jusqu'à début février à Genève. Il est détenu à La Chaux-de-Fonds depuis que la justice neuchâteloise a repris le dossier.

Le risque de fuite est la principale raison incitant le Ministère public à demander la détention de l'homme d'affaires. Celui-ci est notamment prévenu de faux dans les titres et de gestion fautive.

Âgé de 51 ans, Bulat Chagaev a racheté Xamax en mai 2011 à l'ancien président Sylvio Bernasconi, pour un montant estimé à 1,2 million de francs. Le 26 janvier 2012, le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers a prononcé la faillite du club de Super League, surendetté.

ATS