Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le snowboard suisse tient un nouveau champion olympique ! Nevin Galmarini a triomphé sur le géant parallèle à l'issue d'une compétition rondement menée.

Médaillé d'argent inattendu à Sotchi en 2014, le Grison portait, cette fois-ci, la pancarte de favori. Déjà assuré de remporter cet hiver le globe de géant parallèle en Coupe du monde, le rider de 31 ans a tenu son rang avec brio samedi pour LE rendez-vous de la saison.

Meilleur temps des qualifications, Nevin Galmarini a pu choisir à chaque fois son parcours, optant toujours pour le rouge, plus rapide que le bleu. Fort de cet avantage, mais aussi de sa capacité à prendre des lignes plus directes que ses adversaires, il a éliminé successivement le Slovène Tim Mastnak, l'Italien Roland Fischnaller et le Français Sylvain Dufour pour se retrouver en finale contre Sangho Lee. Un Coréen qui, malgré l'appui du public, n'a pas été plus apte que les autres à stopper la marche triomphale du Grison, facile vainqueur de cette finale avec 43 centièmes de marge.

En s'imposant, Nevin Galmarini a sauvé l'honneur du snowboard suisse, pas très heureux jusqu'ici durant ces joutes 2018. Le Grison s'est également rappelé au bon souvenir des frères Schoch, les derniers avant lui à être montés sur un podium olympique en snowboard alpin avec les deux médailles d'or de Philipp (2002 et 2006) et celle en argent de Simon (2006).

Les deux autres Suisses en lice samedi, Kaspar Flütsch et Dario Caviezel, ont été éliminés lors des qualifications, bouclées respectivement aux 21e et 22e rangs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS