Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Plusieurs anciens analystes de Moody's ont raconté au Congrès américain avoir subi des pressions de leur direction pour attribuer des notes favorables à des produits financiers risqués. Le directeur général de l'agence de notation a pris la défense de l'entreprise.
Trois anciens cadres de Moody's ont décrit une atmosphère d'intimidation et de crainte, selon des témoignages destinés à la commission d'enquête du Congrès sur la crise financière (FCIC). Elle devait entendre dans la journée le directeur général du groupe, Raymond McDaniel, puis l'investisseur Warren Buffett.
Formée par le Congrès pour tenter d'identifier les causes de la crise financière de 2008, la commission se penche notamment sur le fonctionnement des agences de notation financière et l'utilisation de leurs avis par les investisseurs. Elle doit rendre publiques ses conclusions au plus tard le 15 décembre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS