Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - Jonas Hiller est en difficulté depuis le début de saison de NHL. Le portier appenzellois des Ducks d'Anaheim n'a pas encore retrouvé le niveau qui avait fait de lui un gardien "All Star".
Son coach Randy Carlyle n'est pas prêt à lui reprendre la confiance quasi aveugle qu'il lui accorde. Mais l'ancien Davosien de 29 ans va devoir faire mieux s'il entend conserver son statut d'intouchable devant le filet californien. Avec seulement 89,9 % d'arrêts, il pointait mercredi soir à la 31e place des gardiens de Ligue nationale. Son suppléant, Dan Ellis, est jusqu'ici bien plus efficace (93,8 % d'arrêts). Le Canadien de 31 ans n'a toutefois pas la stature pour menacer sur la longueur Jonas Hiller.
Le début d'exercice hésitant du portier de l'équipe de Suisse a été parfaitement illustré par la rencontre disputée mardi soir. Le numéro 1 des Ducks a fait échec aux Washington Capitals pendant une demi-heure et s'est écroulé en fin de match. Anaheim menait 3-0 à la mi-match, puis 4-2 à la 49e, avant de s'incliner 5-4 lors de la prolongation. Hiller était notamment fautif sur les buts no 1, 2 et 3 des coéquipiers d'Alexander Ovechkin.
Heureusement pour lui, il a défrayé la chronique de façon plus positive en ce début de mois de novembre. L'éphémère gardien du LHC (saison 2003/2004) a fait le "buzz" dans les médias spécialisés grâce à son superbe casque spécial "Movember" (contraction de "moustache" et de "novembre" en anglais. Un mouvement pour attirer l'attention et lever des fonds pour la lutte contre les maladies typiquement masculines, telles que le cancer de la prostate). Sur un fond blanc, on peut y voir des photos de tous ses coéquipiers affublés de "bacchantes" du plus bel effet...
Avec seulement cinq succès en douze rencontres disputées, Anaheim pointait mercredi soir à une triste onzième place dans la Conférence Ouest. Mais le portier suisse n'est pas le seul élément habituellement dominant à blâmer pour ce faux-départ. A 41 ans, Teemu Selanne est le seul canard à surnager avec 5 buts et 9 assists au compteur. Vainqueur du Trophée Maurice Richard de meilleur scoreur la saison dernière avec 50 buts, Corey Perry (8 points en 12 matches) peine à retrouver son rythme infernal, tout comme Ryan Getzlaf (7 points) ou Saku Kovi (5 points).

ATS