Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington a pris la main en égalisant à 1-1 dans la finale de la Coupe Stanley.

Les Capitals, portés par un quintette emmené par le portier Braden Holtby, se sont imposés 3-2 mercredi dans la forteresse de Las Vegas et ont désormais l'avantage de la glace.

Face à des Knights qui avaient gagné sept des huit rencontres de play-off disputées sur leurs terres, il fallait bien une prestation collective aboutie pour emporter la mise. Braden Holtby s'est montré décisif, avec ses 37 parades dont plusieurs spectaculaires, notamment une à deux minutes du terme de la partie, avec sa crosse, sur un envoi d'Alex Tuch.

Les autres locomotives des Capitals ont été Lars Eller (un but et un assist), Alexander Ovechkin et Brooks Orpik (un but chacun), ainsi qu'Andre Burakovski (deux passes décisives).

Aligné durant un peu plus de 13 minutes, Luca Sbisa est tout de même à créditer d'un match correct, ayant rendu un différentiel positif (+1) après avoir contribué à l'ouverture du score de Las Vegas signée James Neal à la 8e (troisième point dans ces séries pour le défenseur suisse).

Ainsi, fidèle à ses habitudes à domicile, Las Vegas a d'entrée pris son adversaire à la gorge. Après le 1-0, la franchise du Nevada, poussé par la volonté d'écrire l'histoire en soulevant la Coupe Stanley dès sa première année d'existence, a tout fait pour prendre le large. Peut-être un peu trop puisqu'elle a été surprise juste avant la fin de la première période par Eller (18e).

C'est dans le deuxième tiers-temps que les Knights ont craqué. Pourtant privé d'Evegney Kuznetsov, blessé à une main en première période, Washington a fait la différence grâce à Ovechkin, lequel a profité d'une situation de supériorité numérique pour donner l'avantage aux Capitals avec son 13e but des play-off (26e). Le 3-1 est tombé quatre minutes plus tard, devant 18 000 spectateurs médusés par le tir d'un Orpik ayant bénéficié de l'aide du poteau.

Un temps au bord de la rupture, Las Vegas a repris pied grâce à une succession de supériorités numériques et a réduit le score à grâce à Shea Theodore. Il a dominé la dernière période mais n'a pas profité d'une double pénalité.

Luca Sbisa et ses coéquipiers savent ce qu'il leur reste à faire: le titre passera désormais forcément par un succès à Washington, où se dérouleront les deux prochains actes de cette finale, samedi et lundi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS