Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vladimir Poutine s'est montré très compréhensif envers Nicolas Maduro.

KEYSTONE/AP POOL SPUTNIK KREMLIN/MIKHAIL KLIMENTYEV

(sda-ats)

Le président vénézuélien Nicolas Maduro, en visite à Moscou, a remercié mercredi son homologue russe Vladimir Poutine pour son "soutien politique et diplomatique". Cette visite intervient alors que le Venezuela est confronté à une grave crise politique et économique.

"Je vous remercie pour votre soutien politique et diplomatique dans les moments difficiles que nous surmontons", a déclaré M. Maduro au début d'une rencontre avec Vladimir Poutine au Kremlin. Les deux chefs d'Etat devaient notamment discuter d'une éventuelle restructuration de la dette vénézuélienne vis-a-vis de la Russie.

Vivement contesté dans son pays, Nicolas Maduro est à la recherche d'alliances après les sanctions imposées par les États-Unis au Venezuela. Celles-ci incluent l'interdiction de négocier la dette de son pays et en particulier celle de PDVSA, l'entreprise pétrolière nationale.

"Nous voyons que le Venezuela traverse des moments difficiles. Nous avons l'impression que vous avez cependant réussi à établir un contact avec les forces politiques qui s'opposent à vous", a déclaré de son côté le président russe.

"Persécution financière"

La Russie avait prêté en 2011 à Caracas 2,8 milliards de dollars pour des achats d'armement russe, notamment des chars et des missiles. Moscou avait ensuite décidé de restructurer cette dette en repoussant le calendrier des remboursement, évoquant des délais trop courts prévus par l'accord initial.

Alors que le Venezuela connaît de lourdes difficultés financières, l'hypothèse d'une nouvelle restructuration devait être évoquée mercredi par les deux chefs d'Etat, a indiqué le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. "Nous avons été sujets à une persécution financière ces trois dernières années", avait déclaré plus tôt Nicolas Maduro lors d'une conférence sur l'énergie à Moscou.

"Le Venezuela est un pays solvable avec une réputation de bon payeur. Mais ces trois dernières années, les banques occidentales ont refusé de financer ou de prêter un seul dollar au Venezuela", a-t-il ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS