Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président de l'UMP Nicolas Sarkozy a vivement dénoncé jeudi les "mensonges répétés de François Hollande" et la politique du chef de l'Etat et de son premier ministre Manuel Valls. Il a prédit "beaucoup plus de chômeurs" fin 2015, jeudi sur la radio Europe 1.

Pour une de ses rares sorties médiatiques depuis son élection à la présidence de l'UMP, l'ancien chef de l'Etat a accusé la "faiblesse" de MM. Hollande et Valls, deux jours après que le premier ministre a brandi l'article 49-3 pour l'adoption sans vote de la loi Macron, sur fond de divisions avec les députés socialistes dits "frondeurs".

Soulignant n'avoir jamais eu recours à l'article 49-3 pendant son quinquennat, il a estimé que l'utilisation de cette procédure par Manuel Valls était "la conséquence des mensonges répétés de François Hollande". "Quand on a expliqué pendant toute une campagne (en 2012, NDLR) qu'on ferait une politique de gauche, qu'il n'y avait pas de crise dans le pays, que tout était dû à un certain Nicolas Sarkozy", "on crée les conditions de la révolte", a accusé M. Sarkozy.

Il a ironisé sur "la toute petite loi Macron" dont les difficultés d'adoption prouvent que l'exécutif "n'a pas la force de convaincre sa majorité" et a prédit "beaucoup plus de chômeurs fin 2015".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS