Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nicole Büchler s'est qualifiée pour la finale de la perche aux Mondiaux à Londres. La Biennoise a franchi 4m55 à son 2e essai pour assurer sa place parmi les douze finalistes, dimanche.

Fiévreuse le matin au réveil, Büchler a tremblé. Elle n'a franchi 4m50 que d'extrême justesse, en touchant la barre.

Cette qualification, sa première pour ses 5es Mondiaux en plein air, constitue un grand soulagement. Elle a beaucoup gagné en maturité ces derniers temps, comme en témoigne sa victoire en Ligue de diamant à Stockholm, cet été.

Cette performance est à saluer dans la mesure où Büchler n'a pas été épargnée par les blessures cette saison (hernie discale, puis problèmes au bassin). En finale, les cartes seront rebattues, mais la Grecque Ekaterini Stefanidi apparaît déjà comme la grandissime favorite. Elle est la seule à avoir passé 4m60. L'Américaine Jenn Suhr, championne olympique en 2012, a été éliminée.

Angelica Moser a été éliminée, de justesse. La Zurichoise a franchi 4m50 à son 3e essai, avant d'échouer à 4m55. La championne d'Europe espoirs et championne du monde juniors est encore un peu "tendre" à ce niveau, mais elle apprend vite. Il y a deux ans, pour ses premiers Mondiaux élite, à Pékin, elle s'était arrêtée à 4m15.

Cette élimination est amère, car Moser, finalement 13e, a été éliminée au nombre d'essais. Si elle avait passé 4m50 à sa deuxième tentative, comme la Néo-Zélandaise Eliza McCartney, elle aurait franchi le cap.

ATS