Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Nidwald: pas question d'abolir les privilèges pour étrangers aisés

Le parlement de Nidwald tient aux forfaits fiscaux pour riches étrangers sans activité lucrative dans le canton. Il a largement rejeté mercredi l'initiative des Jeunes socialistes réclamant leur suppression. Le Grand Conseil, qui a durci en 2011 les conditions d'octroi, ne proposera pas de contre-projet.

Le législatif a élevé l'an dernier la barre pour obtenir un forfait fiscal: un revenu imposable minimal de 400'000 francs et une fortune imposable minimale de 8 millions de francs. Au niveau fédéral, les Chambres ont durci il y a deux mois les conditions d'octroi au même niveau de revenu imposable.

Pas question en revanche de supprimer les forfaits fiscaux dans le canton, estiment le gouvernement et le parlement nidwaldiens. Par 53 voix contre les six du groupe PS-Verts, la majorité bourgeoise a balayé l'initiative.

Attrait du canton

Les forfaits fiscaux contribuent à l'attrait du canton, selon le gouvernement. Leurs bénéficiaires paient davantage d'impôts que le contribuable moyen, justifie-t-il. Ils consomment plus, investissent plus et font davantage de dons. La minorité de gauche a répliqué en vain que les personnes concernées ne créent pas d'emploi dans le canton.

En terres nidwaldiennes, 92 contribuables ont payé l'an dernier un forfait fiscal. Cette année, 82 bénéficiaires sont imposés de cette manière. Ils devraient apporter 4 millions de francs aux caisses de l'Etat.

Supprimés dans cinq cantons

Les forfaits fiscaux ont été supprimés dans cinq cantons: Zurich en 2009, Schaffhouse en 2011, Appenzell Rhodes-Extérieures, et les deux Bâles cette année. A Bâle-Ville, c'est le parlement qui en a décidé ainsi. Dans les autres cantons, les citoyens ont approuvé des initiatives populaires.

Dans les cantons de St-Gall, Thurgovie, Lucerne et Berne, le peuple a préféré dire "oui" à un contre-projet durcissant les conditions d'octroi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.