Toute l'actu en bref

C'est sur l'aérodrome de Buochs (NW) que Pilatus avait présenté son nouvel appareil PC-24 le 1er août 2014 (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Le canton de Nidwald veut rester copropriétaire de l'aérodrome de Buochs avec le fabricant d'avions Pilatus. Une hausse du capital-actions de 20 millions de francs est prévue. Le parlement et les citoyens doivent se prononcer.

L'aérodrome de Buochs est d'une grande importance pour l'économie cantonale et existentiel pour Pilatus, a indiqué mardi le gouvernement nidwaldien. Pour assurer son fonctionnement autonome, il fait investir 20 millions de francs dans les infrastructures.

Le projet de financement et d'organisation présenté par l'exécutif prévoit que le canton et Pilatus investissent chacun 10 millions de francs dans une hausse du capital-actions. Nidwald et le fabricant d'avions resteront ainsi copropriétaire de l'aérodrome à 50% chacun.

Votation en novembre

Un crédit de 10 millions de francs sera soumis au parlement, en août probalement. Les citoyens seront appelés aux urnes en novembre, selon le calendrier envisagé par le gouvernement.

Le projet prévoit également de diminuer la surface totale de l'aérodrome. Le nombre maximum de mouvements aériens sera réduit de 25'000 actuellement à 20'000.

L'armée a annoncé en novembre 2013 qu'elle renonçait définitivement à utiliser l'aérodrome de Buochs pour ses jets.

ATS

 Toute l'actu en bref