Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kano - Une attaque sur la prison de Bauchi dans le nord du Nigéria a permis l'évasion de 732 détenus. L'assaut de l'établissement par de présumés membres d'une secte islamiste a fait quatre morts.
Un soldat, un officier de police et deux habitants ont été tués au cours de la fusillade nourrie qui a éclaté pendant l'attaque, a indiqué mercredi un commissaire de police.
Après l'attaque, il ne restait plus que trente prisonniers sur les 762 qu'hébergeait l'établissement. Parmi les prisonniers évadés se trouvaient 150 membres de la secte islamiste Boko Haram.
Depuis, le commissaire de police a indiqué qu'une trentaine de prisonniers, dont 11 membres de la secte, ont été arrêtés. La secte Boko Haram se réclame des talibans d'Afghanistan et son nom signifie "l'éducation occidentale est un péché" en langue haoussa.
Son chef, un ancien étudiant en théologie en Arabie saoudite, avait été abattu il y a un an par les forces de l'ordre. Il voulait imposer un "Etat islamiste pur" dans le nord du Nigéria, majoritairement musulman.
Entre le 26 et le 30 juillet 2009, des affrontements entre Boko Haram et les forces de l'ordre avaient fait 800 morts dans cette partie du pays.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS