Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Niger - Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a mis en ligne ce jeudi une photo des sept otages, dont cinq Français, enlevés au Niger. Cette image, et l'enregistrement audio qui l'accompagne, sont les premières preuves de vie des détenus depuis le rapt survenu il y a deux semaines. "Un signe encourageant", selon Paris.
Dans l'enregistrement, les cinq Français déclinent un par un leur identité et affirment avoir été enlevés et être détenus par l'Aqmi, sans préciser leur lieu de détention.
"Nous avons été enlevés la nuit dans notre logement (...) par un groupe d'Al-Qaïda au Maghreb islamique et nous sommes détenus à l'heure actuelle par Aqmi", déclare l'otage Daniel Larribe, qui se présente comme ingénieur, enlevé en même temps que son épouse, Françoise.
Il était interrogé en français par un homme qui lui demandait de dire par qui il avait été enlevé. Les quatre autres détenus ont également décliné leur identité et ont dit tour à tour avoir été "enlevé et détenu par Aqmi".
L'enregistrement, d'une durée de 4 minutes et 5 secondes, était diffusé sur un site islamiste, accompagné d'une photo montrant les sept otages, dont un Togolais et un Malgache. Ceux-ci sont assis à même le sable sur un terrain désertique, et des hommes en armes, pour la plupart le visage couvert, se tiennent debout derrière eux.
Françoise Larribe a le visage flouté, les jihadistes ayant l'habitude de ne pas montrer les traits des femmes dans leurs vidéos ou documents filmés.
La chaîne Al-Jazira du Qatar a également diffusé cette image fixe, dans laquelle les ravisseurs pointent leurs armes vers le dos des otages, sans diffuser le contenu de l'enregistrement.
A Paris, le ministère des Affaires étrangères a annoncé que la photographie avait été authentifiée". Et "même si nous ne savons pas à quelle date elle a été réalisée, elle constitue un signe encourageant dans la mesure où elle montre tous les otages en vie", a affirmé son porte-parole, Bernard Valero.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS