Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un raid d'hommes armés a fait dix morts, dont un pasteur, dans un village majoritairement chrétien du nord du Nigeria. Quatre autres personnes ont été blessées dans l'attaque, a rapporté samedi la police.

"Les assaillants ont fait une descente au domicile de leurs victimes jeudi soir" dans le village de Nayi, a-t-elle précisé. Des centaines de personnes ont été tuées dans la région après la victoire du président Goodluck Jonathan, un chrétien du Sud, à la présidentielle d'avril 2011.

Le Nigeria est divisé entre un nord déshérité plutôt musulman et un sud chrétien plus favorisé par l'exploitation du pétrole. Des violences opposent régulièrement des éléments des deux communautés. Boko Haram, un groupe extrémiste réclamant la création d'un Etat islamiste, a revendiqué de très nombreux attentats et attaques.

ATS