Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins neuf personnes ont été tuées et douze blessées au cours d'une attaque visant des chrétiens dans la nuit de samedi à dimanche dans une ville du nord du Nigeria, a indiqué à l'AFP un responsable communautaire local. Il a mis en cause des membres d'une ethnie musulmane.

L'attaque a eu lieu vers 2h00 dans cette ville de l'Etat de Bauchi (nord). Ce nouvel incident visant des chrétiens intervient moins de 48 heures après une série d'attaques coordonnées à Kano (nord), la deuxième ville du pays, revendiquées par le groupe islamiste Boko Haram et qui ont fait au moins 178 tués, selon un dernier bilan.

Les attaques attribuées à ce groupe, qui a notamment revendiqué des attentats meurtriers le jour de Noël ayant fait 49 morts, se sont multipliées ces dernières semaines dans le nord majoritairement musulman du pays, à la fois contre des chrétiens et les forces de l'ordre.

ATS