Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jos - Des musulmans ont attaqué samedi un village chrétien du centre du Nigeria. Ils y ont tué huit personnes dans un nouvel épisode de violences interconfessionnelles qui ont déjà fait des centaines de morts depuis le début de l'année, a déclaré l'armée.
Sept maisons et une église ont aussi été incendiées, a précisé un porte-parole de l'armée, le lieutenant-colonel Kingsley Umoh.
PrécédentsLe Nigeria, le pays le plus peuplé d'Afrique avec 150 millions d'habitants, est partagé de façon quasi égale entre les deux confessions chrétienne et musulmane.
L'Etat du Plateau, qui se trouve à la jonction des deux communautés et dont la capitale est Jos, a été le théâtre à plusieurs reprises de violents affrontements communautaires. Lors de deux crises cette année, en janvier et mars, jusqu'à 1500 personnes y auraient été tuées, selon les décomptes d'ONG.
A la machetteLe lieutenant-colonel Umoh a précisé que des musulmans de l'ethnie fulani sont restés dans le village de Mazzah entre 01H30 et 05H00 du matin, tirant sporadiquement en l'air pour attirer des habitants hors de chez eux et les tuer.
"Sept personnes ont été tuées instantanément à la machette tandis que trois autres ont été grièvement blessées. L'une d'entre elles est morte sur le chemin de l'hopital", a-t-il dit.
Il a ajouté que des renforts militaires avaient été déployés dans ce village situé à 14 km de Jos, pour empêcher une escalade des violences. Mazzah avait retrouvé le calme samedi après-midi, selon des témoins, mais certains habitants avaient pris le chemin de Jos, craignant pour leur sécurité.
Luttes locales pour le pouvoirLe nord du Nigeria est majoritairement musulman et le sud est à dominante chrétienne. Les violences à caractère ethnique ou religieux sont régulières, surtout dans le nord.
Selon certains analystes, ces différends sont exploités dans des luttes locales pour le pouvoir. Ils craignent que les incidents ne se multiplient à l'approche des élections de l'an prochain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS