Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une trentaine de personnes ont été tuées lors d'attaques perpétrées par le groupe islamiste Boko Haram sur trois localités du nord-est du Nigeria. Cette annonce a été faite mercredi par des responsables locaux et des habitants.

Trois attaques islamistes ont eu lieu mardi après-midi. Au moins vingt personnes ont été tuées dans le village de Ngamdu, selon Mohammed Sando, député de cette région. Huit autres personnes ont été abattues à Garin-Giwa, un village situé au bord du lac Tchad, selon un responsable syndical local et un milicien.

Enfin, au moins cinq personnes ont péri à Damasak, à la frontière du Niger, selon un habitant qui a compté les corps.

ATS