Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La justice allemande a interdit à Adidas la production et la distribution en Allemagne d'un modèle de chaussure de course. L'équipementier sportif est accusé par son concurrent Nike de violer un de ses brevets, a indiqué mardi un porte-parole du tribunal de grande instance de Nuremberg.

Dans une décision provisoire rendue le 28 août, le tribunal a interdit au deuxième fabricant mondial d'articles de sport, l'allemand Adidas, de commercialiser en Allemagne son modèle "Adizero Primeknit" au motif qu'il violait un brevet de l'américain Nike, numéro un du secteur.

Appel possible

Cette interdiction n'est pas limitée dans le temps mais la possibilité de faire appel existe, a précisé le porte-parole. Contacté, Adidas n'était pas joignable.

"Cette injonction permet de protéger la technologie Nike Flyknit introduite en février 2012", s'est félicité Nike dans un communiqué publié sur son site Internet. Le groupe compte demander au tribunal allemand une interdiction définitive.

L'Adizero Primeknit, fabriquée sans colle, a été lancée cet été à l'occasion des Jeux Olympiques de Londres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS