Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Avec le retour des beaux jours, le risque d'une crue printanière persiste. La Confédération et les cantons concernés ont donc décidé de continuer de maintenir bas les niveaux des lacs de Neuchâtel, Bienne, Morat et Zurich.

La couche neigeuse reste importante dans les Alpes et les températures grimpent, rappelle vendredi l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Deux des trois facteurs pouvant conduire, avec de fortes pluies persistantes, à des crues sont ainsi réunis. L'OFEV et les cantons évaluent régulièrement la situation et décident de semaine en semaine des précautions à prendre.

La mesure préventive a été décidée à la mi-mars. Elle est aussi bénéfique pour le brochet car on évite de brusques variations d'eau durant la période actuelle du frai.

Une éventuelle crue n'est pas à craindre dans les prochains jours sur le versant nord des Alpes, selon les prévisions de la Confédération. Une hausse passagère des débits des cours d'eau tessinois et du niveau des lacs de Lugano et Majeur est en revanche possible.

ATS